3 festivals distingués lors d'un voyage en Thaïlande

La Thaïlande n'est pas seulement connue pour son paysage naturel riche, sa "terre sainte" des temples dorés, ses plages en rêve, ses îles paradisiaques, mais aussi le berceau d'innombrables cérémonies animés et uniques, surtout quand l'été arrive, quand toute la famille et tous les amis s'attendent un voyage amusant.

1. Festival de Songkran

Célébré à la mi-avril de chaque année, on peut dire qu'en Thaïlande, le Nouvel An vient juste après le festival animé de Songkran (il est aussi connu comme le "festival de l'eau"). C'est l'un des festivals les plus animés en Thaïlande. Bien que les premiers rituels de jeter de l'eau pour la chance, mais au fur et à mesure que le tourisme en Thaïlande se développe, la population devient plus diversifiée et plus riche, et Songkran devient plus de plaisir et d'excitation. En apportant beaucoup de communauté avec les coutumes et traditions de chaque région, Songkran est toujours une expérience passionnante et mémorable. Et la phrase "Sawasdee Pee Mai!" sera le souhait de tous les gens thaïlandais pour une nouvelle année, beaucoup de bien et de chance.
 

Songkran


2. Cérémonie royale de Ploughing

Il est douteux que ce rituel ait son origine en Inde mais soit maintenant plus largement connu en Thaïlande, en particulier dans la région de Bangkok autour du 5ème mois lunaire. Avec ce rituel, administré habituellement par la famille royale, ils porteront des robes formelles qui conduiront la vache au champ et se nourriront de riz, de maïs et de whisky. Ensuite, selon le choix de l'alimentation du bétail, les astrologues prédiront la prochaine culture. Ce n'est pas un rituel officiel, ni une date fixe du festival, mais il est toujours considéré comme l'une des coutumes du Nouvel An royal, devenant une coutume rare qui n'existe que sur cette terre bouddhiste.
 

Royal Ploughing


3. Cérémonie du pilier d'Inthakin de la ville de Chiang Mai

Poursuite en mai, la cérémonie du pilier d'Inthakin de la ville de Chiang Mai - un rituel de couleur religieuse. Selon la légende, Chiang était possédé par le diable, souffrant de nombreuses pertes et souffrances jusqu'à ce qu'un prêtre demande de l'aide à Indra. Ce dieu a donné à la ville un bouclier pour protéger les villageois. Cependant, peu de temps après, les gens ont quitté ce pilier et ont laissé la ville en ruines. Ce n'est qu'en 1296, lorsque le roi Mengrai trouva l'ancien pilier des ruines et reconstruisit, la ville fut restaurée dans un état plus prospère. C'est peut-être une des raisons pour lesquelles les gens de la région de Chiang accordent une attention particulière à Inthakin lorsqu'ils tiennent un grand événement, avec des foires, des scènes et des spectacles musicaux. Quelques jeux légendaires ou stands de nourriture apporteront sûrement des souvenirs inoubliables aux visiteurs pendant cette saison festive.
 

Pillier d'Inthakin


4. Journée d’Asahna Bucha

Selon la religion, à la pleine lune de juillet, le peuple thaïlandais continue avec le festival d’Asahna Bucha marquant le jour où le Bouddha a prêché la doctrine pour la première fois à Benares en Inde, plus de 2500 ans. Comme beaucoup d'autres festivals et festivals bouddhistes, Asahna Bucha (également connu sous le nom d'Asalha Puja) amènera des bouddhistes aux sanctuaires locaux d’Asahna Bucha en offrant des bougies - l'un des incontournables du suspense. En outre, le soir, ils organisent généralement une cérémonie appelée «wian tian», où ils marchent dans le sens des aiguilles d'une montre autour du temple principal du temple portant des bougies, de l'encens et du lotus pour exprimer le respect.
 
Asahna Bucha

En effet, si vous êtes un amoureux de l'exploration, venez en Thaïlande pour l'été et soyez chanceux d'assister à l'un des grands festivals qui sont vraiment amusants.

Autres pays en Asie à visiter : VietnamTaïwanCambodge.